Laissez vous emporter par nos chroniques naturalistes, le meilleur moyen de rêver, apprendre la faune et la flore de notre territoire et découvrir de nouvelles randonnées !

Le Pic vert : un curieux oiseau curieux

Le livre de ma jungle n°2

Michel Bartoli

Le pic vert : un curieux oiseau curieux
Durant l’hiver, un pic vert vient tous les jours dans notre jardin du Pays d’en Haut pour se restaurer et
se faire photographier. Il est le spécialiste des fourmis
donc des fourmilières et sait où elles peuvent se trouver
alors que, nous, nous ne voyons que celles installées
dans des accumulations d’aiguilles de pin.
Il y a des fourmilières enterrées et d’autres dans des
fentes de mur… Il faut donc tout visiter ! Ce n’est pas
de la curiosité désintéressée.
Et si le pic trouve une fourmilière dans la pelouse, il
creuse et, avec sa langue râpeuse et collante, slurp…

Télécharger
Pic curieux.pdf
Document Adobe Acrobat 1.7 MB

Du Diablotin à l'Empuse dans un jardin du Pays d'en Haut

Le livre de ma jungle n°1

Michel Bartoli

A la fin de l’été, sortant de son œuf, un tout petit « diablotin », le bien nommé, monte vite se poster vers le haut de quelques végétaux pour chasser à l’affût.

C’est le stade jeune d’une empuse (Empusa pennata), cousine des mantes religieuses.

C’est l’époque où volent de nombreux insectes capturés au vol par les deux pattes avant épineuses qui se
referment en 1/1000ème de seconde sur la proie. L’empuse grandit vite et mue pour disposer d’une peau plus grande. Mue qui reste dans la végétation.

Télécharger
Du Diablotin à l%u2019Empuse dans un jar
Document Adobe Acrobat 1.3 MB

Le petit peuple des haies du mois de mai

Pie-grièche écorcheur - Philippe Tirefort
Pie-grièche écorcheur - Philippe Tirefort

Aucune modification des milieux n'est anodine pour la faune et la flore, qu'elle affecte le jardin, l'abord du village ou les zones cultivées. Dpuis trois ans, plusieurs dizaines d'hectares de cultures céréalières sont cultivées  en bio sur les communes de Lugan et de Garrigues en plus de celles beaucoup plus anciennes du plateau de St Sulpice.

Télécharger
Chronique naturaliste mai-17.pdf
Document Adobe Acrobat 1.8 MB

Balade sur le sentier du Laragou

automnal feuillage
automnal feuillage

Et bien voilà, nous y sommes, novembre nous fait entrer dans cette période automnale qui s’est faite attendre. Chaque jour va maintenant habiller les feuillages d’une nouvelle robe jusqu’à mettre à nu les silhouettes branchues pour un hiver, froid ? pluvieux? doux ? nous verrons bien. En attendant, profitons des moments de douces lumières et allons voir du côté de nos sentiers dans quelle nouvelle ambiance, sous quelles couleurs nous cheminerons. Départ pour le sentier du Laragou depuis Sénil....

 

 

Télécharger
CN du 10 novembre-14_Garrigues-Sentier d
Document Adobe Acrobat 1.3 MB

0 commentaires

Balade sur le sentier de Bois Revel

L’automne s’avance doucement, les premières couleurs chaudes du feuillage apparaissent et  les migrateurs en transit sur nos terres se font plus rares. Pourtant, la chaleur de ce mois d’octobre active encore la petite faune des insectes, les bandes de passereaux piaillent dans les haies, les chevêches chantent au petit matin et à la tombée du jour.

 

Départ pour la boucle du sentier de Bois Revel et quelques observations …

 

Télécharger
CN du 12 octobre-14_Garrigues-Sentier de
Document Adobe Acrobat 1.7 MB

0 commentaires

Balade sur le sentier de Sénil au Laragou

Sentier botanique du Laragou
Sentier botanique du Laragou

Le sentier du Laragou nous mène du lieu dit Sénil jusqu’à l’amont du lac par un chemin bien ombragé sur la première moitié du parcours. Qu’avons-nous rencontré cette matinée du 3 août ?

 

Des petits panneaux posés par des bénévoles  y indiquent les noms d’arbres, arbustes, et plantes communes de ce milieu. Tamier d’Europe, Clématite des haies, Houblon profitent cette année des pluies du printemps et de juillet pour s’élancer vigoureusement  à l’assaut des cimes en embrassant les troncs et branchages de leurs lianes.

 

Télécharger
CN du 03 août-14_Garrigues-Sentier du La
Document Adobe Acrobat 808.1 KB

0 commentaires

Une balade sur le sentier de Perbosc

Circaète Jean le Blanc

Aucune modification des milieux n'est anodine pour la faune et la flore, qu'elle affecte le jardin, l'abord du village ou les zones cultivées. Dpuis trois ans, plusieurs dizaines d'hectares de cultures céréalières sont cultivées  en bio sur les communes de Lugan et de Garrigues en plus de celles beaucoup plus anciennes du plateau de St Sulpice.

Télécharger
CN du 20 juillet-14_Garrigues-Perbosc.pd
Document Adobe Acrobat 810.7 KB

0 commentaires